Rechercher

Voulez-vous arrêter de fumer ?


Saviez-vous que la nicotine vous calme ? Si vous avez déjà essayé d'arrêter de fumer à un moment donné, cela ne devrait pas vous surprendre du tout...

En effet, des études ont montré que le tabagisme et l'anxiété vont de pair. Ou, pour mieux dire, les personnes qui souffrent d'un niveau d'anxiété élevé sont plus attirées par la cigarette que celles dont la vie est moins stressante. Certains médecins comparent même l'effet relaxant de la nicotine aux tranquillisants populaires comme le Valium.


Cependant, comme la plupart des drogues, la nicotine vous fait vous sentir plus mal lorsque vous cessez de la consommer. Même si fumer peut vous détendre, essayer de surmonter une dépendance au tabac risque de vous rendre plus anxieux que lorsque vous avez commencé à fumer. Ce n'est que lorsque vous comprenez ce cercle vicieux que vous pouvez vraiment commencer à essayer de le briser.



Le biofeedback comme facteur de motivation


La toux et l'essoufflement ne sont que deux des effets néfastes du tabac sur l'organisme. Demandez à un thérapeute spécialisé dans le biofeedback : il se fera un plaisir de vous brancher à un appareil de biofeedback, tel que le Quex-S ou le Quex-ED, pour mesurer vos fonctions corporelles automatiques (comme la fréquence cardiaque, la tension musculaire, la pression sanguine et la température de la peau), tout en vous permettant d'observer les résultats sur un écran en temps réel.


Un fait amusant ! Les effets positifs de l'arrêt du tabac commencent déjà à se manifester huit heures seulement après votre dernière cigarette. Les niveaux d'oxygène dans votre corps commencent à augmenter et votre capacité pulmonaire s'améliore immédiatement. À mesure que la thérapie par rétroaction biologique vous confronte aux effets que le fait de (ne pas) fumer a sur votre corps, vous serez de plus en plus motivé pour arrêter de fumer.



Aider à la gestion du stress


Et c'est là que ça devient vraiment intéressant. En plus d'accroître la conscience corporelle, la thérapie par biofeedback va vous apprendre à imiter l'effet relaxant de la nicotine sur votre corps. Ce qui a pour conséquence de vous enlever cette envie de fumer.


En effet, le thérapeute en biofeedback ne se contente pas de vous rendre plus conscient des processus involontaires de votre corps. Il vous aide également à maîtriser diverses techniques de relaxation (pour abaisser votre rythme cardiaque et respiratoire, par exemple) que vous pouvez utiliser pour empêcher l'anxiété de prendre le dessus. Au lieu d'avoir recours à une cigarette, vous pouvez compter sur des techniques de relaxation non invasives et, surtout, non addictives.



Le biofeedback quantique comme facilitateur


Et c'est encore mieux. Alors que le biofeedback "traditionnel" vous apprend à effectuer des changements corporels avec votre esprit conscient, le biofeedback quantique se concentre sur les parties inconscientes du corps et du cerveau. Ainsi, au lieu que vous deviez vous entraîner à modifier la réponse physique de votre corps au stress, l'appareil de biofeedback quantique fait (presque) tout le travail pour vous. Pour en apprendre davantage sur le biofeedback, je vous renvoie vers cet article.


Le biofeedback traditionnel et le biofeedback quantique utilisent tous deux des électrodes ou des harnais placés (sans douleur) sur la peau.

Le biofeedback quantique va cependant plus loin, car l'appareil envoie des ondes électromagnétiques qui tentent d'annuler les fréquences anormales des cellules malsaines "dépendantes" du corps et du cerveau, en les guidant vers leur état naturel.


Comme elle vous aide activement à prendre le contrôle des processus (autrement) involontaires de votre corps, la thérapie par biofeedback quantique est connue pour améliorer les effets des thérapies de dépendance telles que le tabagisme. Elle est même connue pour réduire et, dans certains cas, éliminer complètement le besoin de médicaments.



Arrêter de fumer à long terme


Le biofeedback vous aide à prendre le contrôle des réactions automatiques de votre corps au stress, de sorte que vous n'avez plus besoin de nicotine pour vous détendre. Comme la réussite de la thérapie par biofeedback quantique revient à apprendre à faire du vélo, il y a de fortes chances que vous ne fumiez plus jamais.


Même longtemps après la fin de l'entraînement, votre cerveau se souvient des nouvelles voies plus efficaces qui ont été créées. Il n'est pas rare que les personnes fortement dépendantes qui ont inclus la thérapie par biofeedback quantique dans leur programme de réadaptation en récoltent encore les fruits des années après la fin de leur dernière séance.



Vous avez aimé cet article et vous souhaitez en savoir plus ? Consultez notre page Facebook et notre site internet Interface Quantique pour découvrir d'autres articles stimulants sur la santé physique et mentale. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous contacter par e-mail ou sur Facebook.




17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout